Location de maison
Publié le - 1180 vues -

Louer une maison de vacances en Charente Maritime

L'île de Ré est une destination touristique incontournable et en toute saison. Située dans le département 17 plus précisément en Charente Maritime, elle offre une multitude de locations de vacances pour tous.

Pourquoi choisir l'île de Ré ?

Cette île possède des patrimoines exceptionnels, car dès l'antiquité, il y avait la présence humaine sur cette ile avec les Lémovices, une tribu gauloise. Il y a aussi les vestiges romains, la présence viking au moyen âge, ainsi que les abbayes.


Le fort de La Prée, le Phare des Baleines, ainsi que d'autres vestiges de la Seconde Guerre mondiale y sont encore visibles. Pour le tourisme, les plages, les marais salants, ainsi que l'élevage des huitres sont les plus visitées.


Les incontournables sont la pratique de surf et planche à voile, les discothèques, les skate parks. Pour l'hébergement, les hôtels de plein air ou camping avec les mobile homes, mais aussi la recrudescence de nombre d'hôtels sont les plus remarqués.

Locations de vacances en île de Ré

Pour les locations de vacances, l'île est réputée pour son prix élevé. Toutefois, afin d'en profiter de la beauté de l'île et des attractions qu'elle offre, il faut choisir les saisons, mais aussi de se renseigner sur des locations de vacances les moins chères. La location est en général par semaine, et le prix varie de 300 à 5000 euros, voire même plus pour une famille de 5 personnes.


Louer une maison, une villa et un mobile home est tout à fait différent. Le prix à Le Bois-Plage est le plus accessible en location de vacance dans l'île, tandis qu'à La Couarde et Les Portes en sont les plus chers et hauts de gamme. Toutefois, les activités touristiques sont accessibles à tous que ce soit pour la randonnée, la plongée, les vélos, mais aussi le surf et la pêche.


Vous pouvez profiter pleinement, les pieds dans l'eau, une détente avec ambiance de dépaysement, tout en profitant de sa gastronomie sur un décor de rêve.

Laissez votre commentaire à propos de cet article